dimanche, juin 16, 2024
AccueilEntreprisesRDC : Le DG Jean-Claude Mukendi fait signer des contrats de performances...

RDC : Le DG Jean-Claude Mukendi fait signer des contrats de performances aux directions opérationnelles et technostructures du « Géant de mers »

Les directions opérationnelles et technostructures de Lignes Maritimes Congolaises (LMC SA) se sont engagées le 30 avril dernier devant le numéro un de cet établissement public, le DG Jean-Claude MUKENDI MBIYAMWENZA, de donner le meilleur d’elles-mêmes pour porter à bon port le géant des mers en exécutant à la lettre son plan de relance quinquennal 2023-2027.

De quoi mettre en exergue l’affirmation de Hut Chi B Repa : « L’entreprise la plus florissante commence par une idée, mais elle prospère grâce à l’action ».

En effet, ces directions opérationnelles et technostructures de LMC SA ont, lors d’une cérémonie haute en couleur organisée dans la salle de réunions du 5è niveau du bâtiment administratif à Gombe, signé un contrat de performances avec la direction générale.

Prêtes à se jeter dans l’eau pour le bien de l’entreprise, les directions opérationnelles, notamment la Direction Commerciale et d’Exploitation (Dircomex), la Direction des Ressources Humaines (DRH), la Direction Financière (Dirfin), la Direction d’Études et Développement (DED), la direction médicale, la Direction Provinciale du Kongo Central, etc tout  comme technostructures (la sous-direction coordination des services de la direction générale, la sous-direction juridique, la direction contrôle de gestion, la direction audit, la sous-direction coordination informatique) ont été appelées aux meilleurs résultats.

L’occasion faisant le larron, le Directeur de Contrôle de Gestion, Fifi MOKULAYANGA, a fait savoir que la vision globale de l’État est coulée dans le contrat-programme qui reprend les grandes orientations de l’Etat propriétaire avant de préciser qu’un contrat est un engagement qui a un caractère de redevabilité.

Un vrai leader n’a pas besoin de conduire. Il suffit qu’il montre le chemin !

Tel un bon manager, le Directeur Général de LMC Jean-Claude   MUKENDI MBIYAMUENZA a, dans son mot de circonstance d’avant la signature de manière particulière de chaque direction, invité ces différentes structures signataires de ce contrat, à la collaboration entre elles ainsi qu’à l’application stricte des ordres de la hiérarchie. Tout ceci, affirme-t-il, pour permettre à LMC de remplir leurs missions vis-à-vis de l’État propriétaire.

Pour sa part, Madame le Directeur de contrôle de gestion a fait savoir que la synergie est essentielle au sein de toute entreprise au motif qu’elle favorise la cohésion, l’efficacité et la performance globale de l’entreprise.

Toutefois, ces contrats seront évalués au 1er et au 3ème trimestre de chaque année afin de se rassurer du respect des engagements.

Chaque Direction ayant apposé sa signature sur son contrat sectoriel de performance devra respecter ses attributions en vue d’éviter toute sorte de chevauchement.

Notons que la signature de ces contrats est l’une des preuves de l’exécution ou mieux du déroulement du plan de relance 2023-2027.

Richardo Ngoyi

RD Congo-Monde
RD Congo-Mondehttps://rdc-monde.com
Nous sommes un magazine mensuel d'informations générales et d'analyses. Le nouveau trait d'union entre la RDC et le Monde vers la RDC
ARTICLES SIMILAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici