dimanche, juin 16, 2024
AccueilEntreprisesRDC-ACE : Le DG Delphin Lama, un architecte sans architecture humanitaire et budgétaire !

RDC-ACE : Le DG Delphin Lama, un architecte sans architecture humanitaire et budgétaire !

La République Démocratique du Congo (RDC) peut-elle être fière dans le concert de nations d’avoir des fils à l’instar du Directeur Général de l’Agence congolaise de l’environnement (ACE) Delphin Lama ONYANGUNGA ?

Nombreux sont ceux qui répondraient par la négation à cette question. Plusieurs sont ceux qui sont choqués par la « mégestion » et le « détournement à outrance » de sieur le DG Delphin Lama, à la tête de cet établissement public de l’Etat congolais.

Nommé au terme de l’Ordonnance Présidentielle N°23/125 du 25 juillet 2023 portant nomination des membres du Conseil d’Administration et du Comité de gestion de l’Agence Congolaise de l’Environnement (ACE), le DG Delphin Lama a confondu l’administration et la gestion de son entreprise privée.

Comme pour dire, un architecte de formation sans notion d’architecture humanitaire et monétaire.

Tenez ! Depuis sa prise de fonction plus de huit (8) mois maintenant, cet architecte de formation a résolu de s’écarter de la ligne droite salvatrice pour amener l’ACE dans le gouffre en bloquant totalement le fonctionnement de l’administration.

L’homme s’est payé le luxe de méconnaitre le pouvoir du Conseil d’Administration et saper l’autorité de la ministre de tutelle. Il a écarté totalement son DGA et tous les directeurs de la gestion, au profit d’une administration parallèle improductive.

Il y a peu, 1 millions de dollars américains (1 000 000 USD) se sont volatilisés dans la caisse de cet Etablissement public alors que ses Agents et Cadres souffrent d’impaiement et accusent plus de 5 mois d’arriérés. Environ trois cents mille dollars américains (300.000 USD) laissés par son prédécesseur pour l’achat de jeeps ont pris une direction inconnue.

Quelle mégestion et détournement à outrance dans un pays aussi en souffrance comme la RDC !

Alors qu’il avait présenté pour l’année 2024, un budget de 23 millions de dollars (23 000 000 USD) mais jusqu’à ce jour, la direction générale de l’ACE n’a pas encore mobilisé même 5 millions.

Faisant comme bon lui semble, le DG Lama loue des bureaux de plus de douze mille dollars américains par mois (12.000 USD/mois), jusqu’à s’acheter un véhicule de cent nonante mille dollars américains (190.000 USD) sans autorisation du Conseil d’Administration et tout ceci au détriment de la vie des agents qui croupissent dans la misère.

Étant donné que protéger l’environnement c’est se protéger soi-même, le DG Delphin Lama ne maitrise pas vraisemblablement pas ce diton.

D’où, il est temps que la haute hiérarchie mette fin à cette gabegie financière pour le bien des agents de cet établissement public et des populations dont l’Agence Congolaise de l’Environnement est appelée à protéger.

Richardo Ngoyi

RD Congo-Monde
RD Congo-Mondehttps://rdc-monde.com
Nous sommes un magazine mensuel d'informations générales et d'analyses. Le nouveau trait d'union entre la RDC et le Monde vers la RDC
ARTICLES SIMILAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici