jeudi, avril 18, 2024
AccueilSantéNord-Kivu/Choléra : Un Cri de détresse pour les centres de santé dans...

Nord-Kivu/Choléra : Un Cri de détresse pour les centres de santé dans les camps des déplacés

L’épidémie de choléra fait des ravages depuis quelques semaines dans les camps de déplacés de Kanyaruchinya et Munigi, selon le gouverneur militaire du Nord Kivu, Constant Ndima.

En effet, les centres de santé installés pour la circonstance dans le camp des déplacés sont débordés depuis plusieurs jours, au faite, la  capacité d’accueil maximale du centre de Munigi est de 100 malades. Mais le centre est réaménagé pour prendre en charge 124 malades. « On est toujours débordé », explique Alain Bishikabo de Médecins sans Frontières.

« On avait un taux d’occupation des lits qui était supérieur à 100% donc, on a installé plus de lits. On a réaménagé encore la distance entre les lits pour en avoir 124 maintenant. Mais, nous sommes toujours débordés car nous avons 160 malades », dit-il.

 Depuis le début de cette épidémie dans le Nord-Kivu, on dénombre 661 cas dont la plupart sont des femmes et des enfants. Et 4 morts déclarés depuis octobre 2022.

Signalons que, cette épidémie est favorisée par le manque d’eau, des latrines et des toilettes dans les camps des déplacés de Munigi et Kanyaruchinya.

Rappelons que, le choléra, aussi appelé “maladie des mains sales”, est causé par la bactérie Vibrio cholerae. Elle se transmet par la consommation d’aliments ou d’eau contaminée par les selles de personnes infectées.

Marleine kangi

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici