samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésRDC-Dossier FECOFA /IGF : Jules ALINGETE bouté par le ministre Serge KONDE

RDC-Dossier FECOFA /IGF : Jules ALINGETE bouté par le ministre Serge KONDE

La Fédération Congolaise de Football Association, « FECOFA », passe une période d’instabilité interne depuis la démission de son président. « Un constat amère a été fait dans la logique de sa gestion, depuis le départ de M. Constant Omari, le président démissionnaire. Celle-ci serait divisée surtout par  des guerres de positionnement et d’intérêts entre les membres ».

Aussi, la FECOFA est sur le viseur de l’Inspection Générale des Finances « IGF », sur le dossier d’un présumé détournement des fonds à hauteur de 913.214 dollars alloués par le gouvernement congolais pour le Tournoi International de Football Congolais « TIFOCO », qui se joue prochainement à Kinshasa.

 Ce tournoi amical dont la RDC demeure tenante du titre, est en sa deuxième édition. Prévu le 30 septembre prochain, l’organisateur dudit tournoi monte d’un cran, vu le nombre de participants, légèrement revu à la hausse.

Comme dans toute organisation, chaque partie composant l’ensemble de la structure est censée jouer un rôle. Il en est de même pour la gestion du tournoi TIFOCO, la FECOFA a joué un rôle principal, notamment : Inviter des équipes participantes, assurer leur prise en charge et surtout gérer le fonds décaissé par le Trésor public. De sa part, loyalement, le ministère des sports avait pour responsabilités : préparer la sélection composée des locaux et tester la pelouse synthétique, nouvellement implantée. Sans oublier, sa responsabilité régalienne de décaisser les fonds alloués à la FECOFA pour des matchs, tournoi, etc…

Fort malheureusement, la léthargie administrative et la mauvaise foi de certains dirigeants de la FECOFA voudront ternir l’image du ministre Serge Konde et l’ensemble du ministère, d’avoir participé au présumé détournement de fonds alloués à ce tournoi.

FECOFA, la corde au cou !

Et pourtant, plusieurs documents officiels apportés pour justification, prouvent à suffisance, que le ministre KONDE, n’est ni de près ni de loin dans la gestion du tournoi TIFOCO, voire même, son implication dans la gestion actuelle de la FECOFA.

Pour élucider ces accusations et autres contradictions, dont la FECOFA a la corde au cou, pour être seule à justifier ces sommes d’argent,  

Voici quelques indications responsabilisant directement la Fecofa dans la gestion de ses fonds :

  • La détention des dossiers de demande des fonds pour l’organisation du tournoi et achat des CEDS pour la publicité autour du TIFOCO. Les sous soubassements fournis par la FECOFA à travers son partenaire le Béninois LAGNIDE, patron du Groupe AFNEX ET NASUBA le souligne très clairement;
  • La FECOFA, en date du 18 septembre a envoyé des lettres d’invitations à des pays africains pour le compte de ce tournoi en les rassurant de la prise en charge. Mais elle  nie devant l’IGF, connaitre la provenance de l’argent de ce tournoi ;
  • Le 15 septembre dernier, lors de l’officialisation de la deuxième édition du tournoi par la presse avec l’invitation pour cinq pays : le Ghana, la Cote d’ivoire, la Sierra Leone, et le Nigeria. Le gouvernement au titre de contribution a versé 350.000 dollars au compte  de la FECOFA pour l’organisation, « TIFOCO FBNbank 2021»;
  • Une deuxième somme de 480.800 euros soit 563 214 dollars destinée à la rénovation du Stade des martyrs et l’achat des matériels pour l’éclairage  du stade.

Quelle gabegie! Quel mensonge! Lorsque la FECOFA  n’arrive pas à justifier, ni à dire la vérité sur la possession et l’utilisation de la somme de 980.000 USD ? Et pourtant, c’est bel et bien la FECOFA qui a envoyé l’état de somme et sa répartition le 10 aout, soubassement sur lequel, le minisre Konde  s’est appesanti le 13 aout pour saisir le ministre du budget. Il y a sans doute le traçage. Et pourquoi la FECOFA a peur de la vérité ?

   »De toutes ces sommes prévalues, la FECOFA serait présentement  incapable de fournir des éléments et autres documents justificatifs et convaincants de dépenses effectuées au ministère des sports  ». Dommage !

IGF,  lanceur d’alerte !

L’IGF Alingete et ses inspecteurs ne doivent pas se conduire comme des moutons de Panurge, car, aussitôt informer d’une situation quelconque sur la gestion de l’Etat, les Inspecteurs  financiers doivent prendre du temps pour fignoler les documents concernés, au lieu de sonnerd’abord l’alerte. Le cas de la FECOFA et du ministère des Sports devrait  permettre à l’IGF de réunir les multiples documents financiers et comptables liés à ce détournement, pour ne pas crever le tympan des gens. Comment la FECOFA, ne peut-elle pas expliquer à l’IGF, sur les différentes sommes empochées et logées dans son Compte ? Mentez, mentez, il restera toujours quelquechose !

Le ministre KONDE, plus furieux que d’ordinaire.

En deux phrases, le ministre KONDE met en garde l’IGF : L’intention de nuire est tellement manifeste dès lors que M. Alingete n’a même pas cherché à s’enquérir de cette situation auprès du ministère qu’il tente d’incriminer d’une part, et d’autre part, alors qu’il sait pertinemment bien que c’est dans les attributions de son ministère d’engager les sommes au profit de toutes les fédérations ayant la personnalité juridique,  y compris la FECOFA.

Ainsi, le ministre Serge KONDE invite l’IGF Alingete, à s’abstenir de tout comportement populiste de nature à porter gratuitement atteinte à l’honneur et considération des personnes, qui peut à l’avenir lui couter cher, car personne n’est au-dessus de la loi, dans un Etat de droit. ATA NA BA MBOKA MOSUSU, MOSALA YANGO BASALAKA KAKA NDENGE OYO OZALI KOSALA ? !

Plusieurs, l’IGF est conviée de mener à bien ses enquêtes pour ôter le voile de la confusion que la FECOFA répand dans l’opinion. Certaines informations font état des tentatives menées par certains membres de la même structure footballistique pour rançonner leur béninois sur la participation de l’Etat à l’organisation de ce tournoi. Le ministère des Sports n’est pas impliqué dans le présumé détournement de ce fonds soit-il.

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici