samedi, décembre 3, 2022
AccueilEntreprisesSONAHYDROC : Pour qui roule Médard SIMBI ?

SONAHYDROC : Pour qui roule Médard SIMBI ?

Cette comédie ringarde de Médard Simbi NGEMBA devient encombrante, et le moins que l’on puisse dire, au regard de cette situation, que la loi congolaise ne laisse pas impunis les actes de diffamation, d’allégation et dénonciations calomnieuses et cela contre toute personne qui en serait auteur.
En effet, après avoir proféré à maintes fois des propos diffamatoires contre le DG Hubert MIYIMI, Médard SIMBI s’est de nouveau illustré par des propos quasiment similaires. Cette fois, c’est d’aller déposer un mémorandum contre les dirigeants de la SONAHYDROC, en se faisant passer pour le président de l’intersyndicale de la SONAHYDROC alors que la SONAHYDROC n’a aucun lien contractuel avec lui, mais qui s’est illustré par des allégations mensongères extrêmement graves, inacceptables et de nature à porter atteinte à l’homme et à la dignité du DG MIYIMI et à tenir l’image de marque de la SONAHYDROC.
Médard SIMBI fait circuler dans les réseaux sociaux des propos diffamatoires, haineux et dénués de tout fondement. En plus, ses lettres divagantes sont dans les bureaux de plusieurs autorités. Comme, c’est le cas présentement de sa lettre adressée à l’IGF dont la copie nous a été réservé à la rédaction… « Cette lettre note que le prénommé dénonce des actes criminels de gestion à charge des mandataires de la SONAHYDRO, après avoir saisi en vain les différentes autorités à cet effet ».

Et de se demander, à qui l’auteur de ce mémorandum remis à l’IGF ? Sachant que Médard SIMBI ne fait pas partie du personnel de la SONAHYDROC depuis les lustres. En plus, en quelle qualité, devrait-on l’accepter dans les différents bureaux pour le dépôt de ses documents divagants et touffus des mensonges et tromperies ?
En effet, évoquer la question de détournement dans la gestion, des actes criminels de gestion de la SONAHYDROC, ne serait que de la baliverne, de la dérision, au regard des efforts consentis par le Comité MIYIMI pour faire redémarrer la SONAHYDROC.
Lui qui s’hasarde de dire qu’il serait le président de l’Intersyndicale de la SONAHYDROC, oublierait sincèrement les souffrances de MIYIMI et de son Comité pour que cette entreprise se remette sur les rails ? Dommage !
Sans nous tromper et tenant compte de nos investigations, partant de la revue des entreprises de portefeuille, Hubert Miyimi serait l’un des Oiseaux rares que la République a besoin pour son redressement. Le sacrifier au profit des prédateurs connus de tous les services de renseignements comme Médard SIMBI, serait très injuste et inadmissible pour notre nation.
Nous tenons à rappeler qu’après plusieurs investigations et un sens d’objectivité aguerri, nous sommes tombés sur certains documents qui ont éclairé notre lanterne, et après les avoir scrutés, nous rajoutons d’autres éléments sur les multiples allégations mensongères tintées de mauvaise foi et de haine.
Quel est alors le prototype de ce monsieur. Qui est Médard Simbi ? Ce drôle de lascar ne serait qu’un filou qui a été révoqué de Cohydro pour raison de détournement de fonds à Mbandaka. Aussi, entant que syndicaliste, il a détourné le fonds de formation à la Sonahydroc, auquel, Le président de l’intersyndicale et les autres responsables des syndicats regrettent tristement ce comportement irresponsable qui ternit continuellement l’image de leur entreprise, au regard de la grâce obtenue des efforts personnels du Président de la République pour le redressement de Sonahydroc.
Qui serait derrière ce tricheur éhonté ? Se pose-t-on des questions ? Savez-vous que le DG MIYIMI, en tant que pasteur, sert de bouclier pour éviter la spoliation des concessions de cette Société ? Savez-vous, en outre que la délégation syndicale nationale de la Sonahydroc est à 100% derrière son Directeur général pour défendre les intérêts de leur Société ? Si cela est la raison des agitations de Médard Simbi, nous pensons qu’il a tort d’aboutir, car sa démarche n’est qu’une épée dans l’eau !
Donc, c’est de la malhonnêteté, si un certain Médard SIMBI devrait tirer du bout du nez, certains responsables du pays pour les engager dans sa comédie de mauvais gout, afin de tenir l’image d’Hubert MIYIMI et celle de la SONAHYDROC. « Notre ex-président de l’Intersyndicale » reste obérer de mauvaises pensées et ne sait comment s’en débarrasser.
A haute voix, le comité de gestion qui depuis ces trois (3) années s’est battu sans ressources, n’a que faire de tout contrôle, soit de l’IGF ou autre. Hubert MIYIMI est un homme de Dieu et sa conscience est tranquille. Mais lui, il sera rattrapé à cause de ses allégations mensongères et ses calomnies. A bon entendeur, salut !

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici